Compte rendu voyage Décembre 2014

Séjour à Bangui, du 18 Novembre au 9 Décembre.

Pb290030 bis

Pour un séjour mouvementé, ce fut vraiment mouvementé…

Une émeute à la prison de N’Garagba, juste en face de la maison, a mis le quartier en émoi durant près de 3 jours.  Les prisonniers, entassés à 620 dans un établissement prévu pour 400 personnes, dans des conditions déplorables, se sont emparés de la kalachnikov d’un gardien, puis de la réserve de grenades dans le bureau du Directeur. Grenades qu’ils ont lancées sur la route devant la prison. Heureusement, les Casques Bleus de l’ONU, assistés de soldats de Sangaris (forces françaises) ont cerné et sécurisé le site pénitentiaire avec des véhicules blindés. Néanmoins, nous avons eu droit à des échanges de tirs assourdissants pendant plus de 24 heures. Ensuite le calme est revenu et nous pouvions vaquer à nos occupations sous la garde vigilante des onusiens et des gendarmes.

Ce qui ne m’a pas empêchée de rendre de nombreuses visites à notre Foyer, la «  Maison des Ailes » qui est, je vous le précise, situé à 2 pas de notre propre maison. Nous y avons retrouvé nos pensionnaires en bonne forme. Inscrites au Lycée Pie XII, elles sont ravies de leur nouvelle vie, tant familiale que scolaire, sous la houlette vigilante de Blandine. Aujourd’hui, la maison est totalement meublée et la salle d’étude installée dans l’ancien appentis, est opérationnelle.

Avec notre Ambassadeur de France, Charles MALINAS, nous avons signé la Convention d’aide financière qui nous permettra, avec celle de la Fondation Air France, d’assurer une grande partie de notre investissement pour cette année scolaire. A nous de trouver le relais pour les mois qui suivront…

Img 1645

Notre Association a organisé le samedi 29 Décembre une visite inaugurale de la « Maison des Ailes », en présence de Charles MALINAS (notre Ambassadeur) et de Jean Paul GESNOUIN (Patron de l’escale Air France à Bangui). Des personnalités amies, tant françaises que centrafricaines étaient également invitées. Après cette visite, nous avons reçu tout le monde pour un petit « cocktail déjeunatoire » dans notre jardin, avec l’aide souriante de nos pensionnaires. Charles MALINAS, dans un petit discours amical, a souligné l’importance d’actions comme la nôtre dans la continuité de la Coopération Franco-Centrafricaine.

Ce fut un moment de plaisir partagé, souligné par un beau soleil.

Img 7795 bis

 

Nos remerciements vont à tous ceux qui, à Bangui, nous ont apporté leur aide : outre l’Ambassade de France et la Fondation Air France, je tiens à nommer Sœur Antonia, proviseur du Lycée Pie XII, qui a consenti un rabais substantiel sur les frais de scolarité de nos orphelines. Ainsi que André de SOUZA, directeur de l’usine de bois IFB qui a fourni gracieusement le bois des meubles de la salle d’études (table, bancs et étagères) et Hussein propriétaire de la menuiserie TSM qui les a fabriqués. Sans oublier Freddy LEMONNIER, patron du restaurant « Le Relais des Chasses »,  et Bruno RIBEYRON , qui ont participé au financement de notre cocktail.

Avec Blandine, Intendante dûment salariée et déclarée évidemment, nous avons travaillé sur le plan de trésorerie des mois à venir et sur les modalités de versement d’une allocation hebdomadaire destinée aux achats de nourriture.

Mais si  nos orphelines bénéficient aujourd’hui d’une vie meilleure et plus confortable, elles ont besoin aussi de vos parrainages. Pas seulement pour les dons financiers mensuels que nous sollicitons de votre générosité, mais aussi pour nouer et entretenir un échange plus personnel.  Se sentir soutenues, savoir qu’elles ne sont pas abandonnées, c’est vraiment important pour elles.

 

Merci pour votre soutien,

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site