Blog

Singuila/Merci au "Cercle des femmes de l'Immobilier"

H

Le 15 Janvier dernier, au cours du dîner du "Cercle des Femmes de l'Immobilier " à Paris,

qui regroupe de grandes dames de cette profession, la Présidente Barbara K. a fait une présentation de notre Association

« Fil d'Espoir sur l'Oubangui ». 

Nous avons été très touchées par cette intervention généreuse qui nous a permis déjà de recevoir des dons, par chèques et par virements.

Nous les remercions très  chaleureusement pour leur investissement personnel.

Cette aide précieuse nous aidera dans la  mise en place de notre structure d’accueil. 
Renée, qui fait partie de ce Cercle, repart à Bangui le 4 Février. Elle veillera personnellement à l'avancée de notre projet.
         

Singuila Mingui (merci beaucoup en Sango langue Centrafricaine)

Lire la suite

L'échange, c'est tellement enrichissant...

Img 1239
Petite présentation aujourd'hui de 2 jeunes filles, l'une vivant à Bangui et l'autre à Annecy...
Et oui, nous avons mis en relation ces deux jeunes filles pour un système de correspondance. La correspondance peut être très enrichissante d'un côté comme de l'autre.
* Nous vous présentons donc Jeannette, 14 ans bientôt 15, orpheline recueillie par les sœurs Oblates à St Charles, Bangui. C'est une élève brillante qui est en 6éme, très sérieuse dans ses études. Jeannette est déjà parrainée, elle va terminer son année scolaire, et intégrera probablement notre maison d'accueil en juin. Des jeunes filles comme Jeannette, il y en a tellement... ces jeunes filles qui s'accrochent aux études, car elle savent ô combien c'est important pour leur vie. Et malheureusement, à partir d'un certain âge, en général à l'adolescence, faute de place dans les orphelinats, elles se retrouvent à la rue avec tout ce que cela suscite. Comme vous le savez notre association a pour but d'aider ces jeunes filles via l'hébergement, nourriture, soin, éducation, formation, afin d'avoir un avenir plus serein. Les photos de Jeannette ont été prises dimanche dernier à l'orphelinat.
* Sa correspondante Française est donc Agathe, jeune fille de 16 ans, élève brillante, avec énormément de projets pour son avenir! Agathe est également très tournée vers l'humanitaire. Elle a un lien très fort avec la RCA, son petit frère vient de Bangui.
Ces deux jeunes filles vont pouvoir correspondre et échanger sur leurs vies.
Img 1240

Adieu désespoir, Bienvenue Espérance!

Img 1518
Je viens d'avoir Katissa au téléphone, avec une voix tellement HEUREUSE aujourd'hui. J'imagine son magnifique SOURIRE comme sur cette photo, prise en 2011, avec notre fille Singuila dans ses bras.
Dernièrement lorsque j'avais Katissa au téléphone, c'était plus des cris de désespoir et de larmes que des cris de joies et d'espérance...ça fait un bien fou de l'entendre comme ça...
Les nouvelles sont bonnes avec une nouvelle présidente pour la République Centrafricaine: Mme Catherine Samba Panza. Femme exceptionnelle. Alors, dans l'après midi, dés que la bonne nouvelle est tombée, tous les réfugiés de l'église St Paul, se sont mis à chanter, à danser jusqu'à la maison de la nouvelle présidente, et ils continuent à y faire la fête.
Maison que nous connaissons bien, non loin de St Paul, nous y avons séjourné quelques temps.
Alors beaucoup de JOIE ce soir, beaucoup d'ESPOIR surtout.
Katissa espère pouvoir regagner sa maison rapidement, à ce jour elle pouvait y aller la journée, mais retournait avec les réfugiés le soir, la peur au ventre.
Que la vie reprenne à Bangui!

La Paix pour 2014...

L'année qui s’achève a été effroyable pour le peuple Centrafricain. La nuit du 31 décembre a été relativement calme à Bangui...une accalmie qui n'a malheureusement pas duré. En cette nouvelle année, les violences ont recommencé, semant la panique. Nous dénombrons environs 370000 hommes, femmes et enfants réfugiés dans des camps de fortunes, dans Bangui, désemparés, terrorisés, pleurant les morts...

Alors que souhaiter de plus en cette année 2014 que LA PAIX ?

Mahatma Gandhi a dit « Rappelez-vous qu'à travers l'histoire il y eut des tyrans et des meurtriers qui pour un temps, semblèrent invincibles. Mais à la fin, ils sont toujours tombés. Toujours... »

Alors gardons Espoir, l'Espoir que la paix revienne au bord de l'Oubangui.

Ainsi que la force, la force pour se relever:

INVICTUS le poème préféré de Nelson Nelson Mandela

Dans les ténèbres qui m’enserrent

Noires comme un puits où l’on se noie

Je rends grâce aux dieux quels qu’ils soient

Pour mon âme invincible et fière

Dans de cruelles circonstances

Je n’ai ni gémi ni pleuré

Meurtri par cette existence

Je suis debout bien que la tête ensanglantée

En ce lieu de colère et de pleurs

Se profile l’ombre de la mort

Et je ne sais ce que me réserve le sort

Mais je suis et je resterai sans peur

Aussi étroit soit le chemin

Nombreux les châtiments infâmes

Je suis le maître de mon destin

Je suis le capitaine de mon âme.

William Ernest Henley

Bangui sombre à nouveau?

D 
De violents combats ont eu lieu hier soir et cette nuit dans la capitale. Les gens, dans le centre de Bangui, se sont donc enfermés chez eux à nouveau, alors que la vie venait tout juste de reprendre. Nous avions eu une lueur d'espoir durant quelques jours...mais Bangui semble sombrer à nouveau.  Pour l'instant le quartier vers la prison de N'Garagba est épargné. Mais la population a préféré quitter les maisons pour se réfugier à l'église de Saint Paul (route de Ouango) « au cas où ». La personne qui s'occupait de moi quand j'étais petite, Katissa, fait maintenant partie des ces réfugiés. Je  l'ai eu au téléphone, il paraît qu'il y a énormément de monde, et tous avec la même crainte : de nouvelles attaques aussi meurtrières que la semaine dernière. Elle m'a dit :"j'ai juste une demande à faire: Priez pour nous" Alors croyants ou pas, prions pour eux, pensons à eux... Sur cette photo, Katissa, la personne qui s'occupait de moi quand j'étais petite, je l'ai quittée en 1991, et nous nous sommes retrouvées en 2011. Cette photo date de 2011, avec ma fille.

Nouvelles du jour le 17/12/13

Bonsoir à toutes et à tous,

Je viens d'avoir Achille au téléphone. Achille est la personne qui nous aide lors de nos déplacements à Bangui. La semaine dernière j'avais du mal à reconnaître sa voix, et à le comprendre, il avait tellement peur, enfermé dans sa maison avec sa femme et ses 3 enfants. Aujourd'hui il allait mieux et m'a confirmé que la vie reprend peu à peu dans Bangui. Les commerces ré-ouvrent un à un, les pharmacies, les banques (avec des queues interminables devant). Ils arrivent à se nourrir … à peu près …

Comme il m'a dit : "c'est positif, nous avançons dans le bon sens " .

Alors bien sur ce n'est pas le cas dans tous les quartiers de Bangui, mais restons positifs. Nous essayons de ne pas trop lire les rumeurs effrayantes qui courent sur le net.

Ramatou et Achille s'activent pour trouver une maison en location pour notre association, afin de faire bénéficier de notre aide à quelques jeunes filles et ce au plus vite. Les visites ont commencé...à suivre.

Voici une photo que Renée a prise, juste avant son départ pour la France (elle retournera au plus vite à Bangui), cette photo est très parlante avec la vue sur l'Oubangui, ce fleuve si apaisant dès que notre regard se pose sur lui, et puis les fils barbelés, omniprésents. Un mélange de paix et de guerre...

Nouvelles du 12/12/13

Les nouvelles du jour, j'ai téléphoné à plusieurs personnes sur place ce matin. Les tirs commencent à cesser dans Bangui. La vie reprend donc peu à peu. La population commence à sortir des maisons, ou y retourne pour ceux qui ont fuit. Au marché des vendeuses reviennent, ce qui permet aux personnes de pouvoir s'approvisionner un peu en nourriture...pour ceux qui ont encore un peu d'argent. Mais la majorité des familles ne pourront plus se nourrir rapidement. Les banques étaient fermées jusqu'à présent, mais aux dernières nouvelles une banque commence à fonctionner au ralenti avec un service minimum. Une pharmacie a ouvert également, et peut être que d'autres commerces suivront, c'est tout ce que l'on souhaite car pour nous c'est essentiel pour pouvoir aider au mieux nos amis Centrafricains. Tout le monde espère que la vie reprenne vraiment d'ici le début de semaine prochaine. J'ai eu au téléphone la responsable d'un orphelinat dans le quartier de Malimaka, ils ont accueilli énormément d'enfants ces derniers jours, et sont donc maintenant au nombre de 50. L'aide humanitaire n'arrive pas jusqu'au fin fond de ce quartier. Et pire encore, les personnes qui ont dû fuir dans la brousse, notamment des personnes résidant à la limite de Bangui vers PK13. L'orphelinat de Marie Thérèse ACC (très reconnu sur Bangui) a été entièrement pillé. Les gardes et nounous ont été ligotés et menacés. Heureusement que les enfants étaient déjà en sécurité chez la responsable.

Sur cette photo: Bénécia, une jeune fille rencontrée il y a plus de deux ans à l'orphelinat du quartier de Malimaka. Ce jour là nous avions justement apporté de la nourriture. Les enfants rigolaient de nous voir "cuisiner"...

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site