Blog

aide à un orphelinat de Bangui

Appel aux dons...

Notre Association a eu l'occasion cet hiver d'aider Marie-Thérèse, que certains adhérents connaissent bien, dont l’orphelinat avait été complètement pillé, en lui fournissant 10 matelas. Les lits avaient été racheté depuis les conflits mais ACC peinait à rassembler l'argent nécessaire à l'achat des matelas: Les orphelins ont du être logés temporairement dans des familles d'accueil. 

101 0446Lits

Il faudrait encore 20 matelas que nous aimerions lui offrir, malgré notre trésorerie toujours aléatoire. Aussi, vous pouvez participer à cet effort par un don spécifique en précisant que c’est pour l’opération « matelas ».

Les chèques sont à libeller au nom de Fil d’Espoir sur l’Oubangui et à envoyer à Renée MORIN , 353 rue Paradis – 13008 Marseille.

D’avance, merci pour votre générosité.

hiver 2018

Janvier-Février 2018

En hiver, l’arrivée à Bangui est toujours un « choc » …

En descendant de l’avion, on est tout de suite happée par la chaleur (35°) et la poussière rouge de latérite. Après les habituelles formalités, la longue attente des bagages et le déballage des valises à la douane sont de grands moments de bousculades impatientes, mais plutôt gaies néanmoins. On retrouve des amis, on échange des nouvelles…

Côté Foyer, tout va bien. Les résultats scolaires du 1er trimestre ont été remis début février. Une certaine faiblesse générale en Maths nous a incitées à engager un professeur qui vient 2 fois par semaine donner des cours de remise à niveau. Renée l’a rencontré longuement : outre sa gentillesse et son sens de la pédagogie, il ne ménage pas sa peine et consacre 1 heure à chacune individuellement. Tout heureux néanmoins de cet apport financier complémentaire, car la rémunération des professeurs à Bangui n’est guère juteuse.

Notre nouvelle pensionnaire Abigaël s’est bien intégrée à l’équipe. Valdia a déménagé quant à elle chez Sœur Agnès du Foyer « La Goutte de lait ». Elle s’y épanouit mieux, grâce à l’attention d’Agnès et à la présence de bébés dont elle aime s’occuper. Nous l’avons inscrite dans un établissement scolaire privé, moins difficile que le Lycée Pie XII, ce qui lui permet d’avoir de meilleures notes et la motive réellement. Notre Association prend en charge ses frais de pension et de scolarité.

Gouter fev 2018

N’ayant pu être présente pour le Nouvel An, Renée a organisé un grand goûter qui a réuni l’équipe au grand complet : outre les pensionnaires et l’intendante, Ramatou était venue avec ses 2 petits garçons, ainsi que Carla et Amina, une nouvelle adhérente très motivée. Nous nous réjouissons que le Foyer ait des « supporters » Centrafricains!

La vie à Bangui reste assez tranquille, ponctuée néanmoins de nombreuses coupures d’eau et d’électricité, sans compter les problèmes de réseaux téléphoniques. Nous ne mesurons pas assez en France le confort de notre vie quotidienne...

Meilleurs voeux pour 2018!

L'association Fil d'espoir sur l'Oubangui et la Maison des ailes à Bangui vous souhaite le meilleur pour 2018!

Voeux 2018

 

Nous remercions nos adhérents et sympathisants pour leur aide et leur confiance!

belles fêtes de fin d'année à tous!

Après des années difficiles, en cette fin d'année 2017, la situation reste assez sereine dans la capitale. Mais nous avons conscience d’être dans une « bulle » protégée. C’est moins calme dans certaines régions de province…

A Bangui, nous circulons normalement et il n’y a pas actuellement de couvre-feu, sauf pour le personnel des ONG et des Nations Unies. Il faut avouer que leur train de vie fait grogner beaucoup d’habitants : Un Onusien de base gagne en un mois, (sans compter les avantages en nature : voitures, chauffeurs…) ce que le Banguissois de base gagne en 5 ans.

La paix réelle tarde à venir. Nous espérons que 2018 verra une stabilisation de cette paix si fragile et apportera beaucoup d'espoir à nos amis centrafricains!

Belles fêtes de fin d'année à nos pensionnaires, à nos adhérents, sympathisants et amis d'ici et de tout-là-bas!

Encore de bonnes nouvelles avant Noël!

Notre fidèle Ramatou, qui chaperonne les filles chaque Dimanche, a donné naissance à des jumeaux: deux garçons qu'elle a prénommés Jean Luc et René ;-) 

Ramatou avec jean luc et rene 1

Ce sont de solides gaillards, très souriants et très sages. Nos pensionnaires ont été ravies de pouponner lors de leur visite au Foyer. Nous envoyons nos félicitations aux parents et souhaitons le meilleur pour ces deux nouveaux Centrafricains!

Photo groupe 1

Pour Noël, la crèche est installée au foyer et un déjeuner de fête est prévu!

Quelques nouvelles de la Maison des ailes nov-déc 2017

Abigael avec rene e et carla 2

La rentrée scolaire, début Octobre, s’est passée sans difficultés. Le lycée Pie XII est désormais dirigé par Sœur Monique, sympathique religieuse normande, que Renée connaît depuis longtemps . Elle dirigeait précédemment le lycée St Charles et scolarisait gratuitement les enfants de l’orphelinat mitoyen, bénéficiaire d’aides diverses de l’UFE (Union des Français de l’Etranger), association dont Jean Luc MUNIGLIA était le président.

La distribution des fournitures scolaires est toujours un grand moment pour nos pensionnaires. Elles sont conscientes d’être privilégiées par rapport à de nombreuses élèves moins bien dotées. Nous souhaitons d’ailleurs remercier deux sociétés françaises à Bangui : TOTAL Centrafrique et BOLLORE Logistics, qui ont participé financièrement aux frais de scolarité de nos demoiselles.

Nous  avons accueilli une nouvelle pensionnaire Abigael ABOUROU, alors que Barbara a retrouvé sa famille. Elle a 19 ans et est élève en classe de 2nde au Lycée des Rapides, où elle terminera son année scolaire avant d'intégrer le Lycée Pie XII. En bonne santé, elle est encore un peu tristounette, mais les autres pensionnaires vont la dérider rapidement. Nous la découvrons ici en photo avec Renée, vice-présidente de fil d'espoir sur l'Oubangui et Carla, jeune femme Centrafricaine dynamique, vice-présidente de la Maison des Ailes, qui assure le suivi du Foyer quand Renée est en France.

Bienvenue à elle!

Merci aux donateurs!

Notre Association poursuit sans relâche la mission qu'elle s'est donnée de venir en aide à de jeunes orphelines à Bangui. Depuis 3 ans, le Foyer "La Maison des Ailes" permet à 8 jeunes filles de vivre décemment, d'être scolarisées et suivies médicalement (2 d'entre elles sont séropositives). Elles peuvent ainsi envisager un avenir de femmes libres et responsables. 

Nous remercions nos adhérents, marraines, donateurs réguliers ou occasionnels qui permettent au Foyer de vivre au quotidien. Vos dons sont très sagement utilisés, sans dépenses superflues: c'est ce qui nous permet d'envisager l'avenir sereinement. 

Nous tenons à remercier particulièrement Martin et Marianne, un couple du Danemark, sans qui notre Foyer ne pourrait perdurer. 

Photo de groupe avec martin notre donateur danoisVisite de Martin au foyer

nouvelles de la Maison des ailes

Pour assurer la gestion quotidienne, une Association Centrafricaine a été créée, baptisée « La Maison des Ailes ». La présidente en est Renée et la vice-présidente Carla Déa, une jeune femme de Bangui qui assure efficacement la supervision du suivi financier et domestique, lorsque la présidente est en France.

Dès son arrivée à Bangui, le 28 avril Renée a pu superviser les résultats scolaires de nos demoiselles et étudier avec certaines l’orientation future de leurs études. En effet, notre but est de leur faire suivre une formation diplomante qui leur permette de trouver un métier qui assure leur indépendance. Certaines continueront leur cursus pour obtenir le Bac et suivre des cours en Faculté (Médecine pour Philomène et Droit pour Jeannette) mais d’autres préfèrent une formation technique (Electricité pour Fanta).

Triage de crayons par jeannette et philome neTri de crayons par Jeannette et Philomène

Petit pique nique sur l oubanguiPique-nique sur l'Oubangui

Sortie pour un spectacle en plein air a kolongoSortie pour un spectacle en plein air à Kolongo

Pour nous épauler financièrement pour la scolarisation des jeunes filles, nous avons des « marrainages » que nous remercions du fond du cœur pour leur fidélité. Il nous en faudrait d’autres car leurs études occasionnent des frais de plus en plus élevés. Aussi, nous lançons un appel à ceux ou celles qui accepteraient de verser 30 euros par mois, mais pourraient aussi nouer un lien plus affectif. Pour cela, merci de prendre contact directement avec Renée (rmorin353@gmail.com).

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site